[Critique] The Visit, Shyamalan réinventé?

0
Share Button

En apparence, The Visit a tout du nouveau vilain petit canard pour M. Night Shyamalan. Son approche du mockumentary arrive avec un retard certain et la présence de Blumhouse (Paranormal Activity) comme soutien ne rassure en rien. Pourtant, on sent dès les premières images, à la fois justes et amusantes, qu’un pareil style sied bien à une réinvention d’un cinéaste autrefois prodige.

Le récit se penche sur deux adolescents qui passent une semaine chez leurs grands-parents pour la première fois. Désireux de revenir à son insouciance enfantine, Shyamalan trouve le juste ton entre la quête initiatique et l’horreur qui progressivement s’insinue lors de séquences horrifiques prenantes. Car oui, les grands-parents perdent mystérieusement la boule.

Malencontreusement, voilà que le mystère s’épaississant, le spectateur attend à nouveau une explication surprenante à tout ce bazar. Si le twist est en soi joliment amené, il annule la part émotionnelle qui précède pour virer dans une gaudriole cabotine et superflue. Au lieu d’épouser simplement le parcours des deux enfants, voilà que la mise en scène fond The Visit dans un morne paysage horrifique.

The Visit sort le 07 Octobre 2015 dans les salles françaises.

(Visited 3 times, 1 visits today)

Avis

5 Décevant
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Emyr Phœnix

Shooté au cinéma depuis son plus jeune âge, c’est avec une insatiable curiosité qu’il guette le prochain rubis filmique susceptible d’être révélé. Même si ça ressemble à une aiguille dans une botte de foin.

Réagissez !