[Critique] The Love Witch : amour, amour je t’aime tant (air connu)

0
Share Button

Quoi de mieux que la voix de la défunte Anne Germain – voix chantée de Catherine Deneuve dans Peau D’Ane – en guise d’introduction de notre avis sur The Love Witch depuis le FEFFS 2016, le film très personnel d’Anne Biller. Un carnaval de postiches pour ce pastiche désopilant, bien écrit, réalisé et interprété.

Un beau pastiche. Ex-fan des sixties le film adopte le ton léger et burlesque des comédies américaines ou des romans pulps, de Ma sorcière bien aimée à The Stepford Wives en passant par Diamants sur Canapé avant de rendre un très bel hommage au Peau D’Ane de Jacques Demy. On tombe en pâmoison devant la beauté rétro « jusqu’au bout des ongles » de l’actrice-mannequin Samantha Robinson, excellemment dirigée.

Les femmes en force. Entourée d’une galerie de personnages gratinés (l’inspecteur macho, l’universitaire baba-cooln la desperate housewife…), The Love Witch a su mettre l’ambiance dans la salle de cinéma, et ce, malgré sa longueur (que l’on soupçonne voulue). La réalisatrice en profite pour délivrer un message féministe très appuyé et agressif, en détournant notamment de nombreux symboles phalliques. On tient notre favori pour la compétition !

The Love Witch n’a pas encore de date de sortie française.

Retrouvez The Love Witch et nos critiques du Festival européen du film fantastique de Strasbourg 2016

(Visited 72 times, 2 visits today)

Avis

8 Réjouissant
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !