[Critique] The Great Indoors S01 E01 : journalisme et ennui

0
Share Button

Avec la présence de Joel McHale (Community) dans le rôle principal et le journalisme comme thème, The Great Indoors avait déjà une longueur d’avance sur les sitcoms concurrentes de la rentrée. Pourtant, la série, autour d’un reporter de terrain obligé de travailler avec des jeunes sur le web et les réseaux sociaux, ne captive pas.

Des gags lourds. Avec des rires préenregistrés (qui mériteraient d’être bannis de tout programme court), des blagues peu innovantes et un scénario déjà prévisible, The Great Indoors donne une impression de déjà vu, peu agréable. Les relations entre les personnages sont caricaturales et même Joel McHale ne parvient pas à convaincre, enfermé dans un rôle snob et détestable.

Une bonne analyse du journalisme. La série développe pourtant des points intéressants autour de la pratique du journalisme, notamment la réduction du terrain et le fait de privilégier les vidéos débiles, pour attirer les internautes, aux enquêtes. Mais ce bon point ne parvient pas à rattraper un ensemble terne et sans réel intérêt, du moins pour le pilote.

The Great Indoors est actuellement diffusée sur la chaîne américaine CBS.

Article écrit par Salammbô Marie

(Visited 79 times, 3 visits today)

Avis

4 Décevante
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !