[Critique] The Girlfriend Experience S1 E1-4 : plongée dans l’escorting

0
Share Button

The Girlfriend Experience, la série adaptée du film du même nom par Steven Soderbergh débute ce lundi sur OCS Max et contrairement au long-métrage très moyen, le show est assez réussie.

Misant sur une atmosphère presque inquiétante et un refus constant de juger ses personnages, la série évite de sombrer dans un récit moralisateur inapproprié. Pleine de mystères, Christine / Chealsea reste vague sur le regard qu’elle porte sur la profession et les gens du milieu alors que le sujet n’a jamais été aussi brûlant et d’actualité. Fascinante, Riley Keough (Mad Max : Fury Road) porte l’histoire du haut de ses talons et on découvre un monde d’argent et de pouvoir derrière la façade des « simples » relations sexuelles.

Si l’intrigue de The Girlfriend Experience peine à décoller et mériterait un peu plus de rebondissements, l’ambiance léchée de la mise en scène apporte beaucoup à la série et nous fait oublier ses faiblesses.

Article écrit par Sarah Lehu


The Girlfriend Experience – dès le 11 avril sur… par OCS

(Visited 26 times, 2 visits today)

Avis

7 Intriguant
  • Votre avis (1 Vote) 7.5
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !