[Critique] Sticky Fingers : réedition d’un classique

0
Share Button

Que dire sur Sticky Fingers qui n’ait jamais été dit ? Pas grand chose pour être honnête, mais alors que l’album des Rolling Stones se pare d’une édition super deluxe avec lives et versions alternatives à la clé, pourquoi ne pas réecouter et se faire un nouvel avis sur cet album sur-analysé ?

Après le violent Let It Bleed et la mort de leur ancien leader Brian Jones, Sticky Fingers se comporte un peu comme un retour aux sources pour les Stones, plus classique, plus direct, plus américain surtout. Blues, jazz, soul, des influences folk sur la magnifique Wild Horses, les anciens de la « British Invasion » signent ici leur nationalisation. Brown Sugar, Can’t You Hear Me Knocking, Sway, Dead Flowers, l’album regorge de classiques intemporels qui continueront de faire bouger les vieux et feront regretter aux jeunes d’être nés dans leur génération.

Côté bonus par contre, on reste quelque peu sur notre faim. Mise a part une version alternative de Brown Sugar feat Eric Clapton, et deux trois acoustiqueries, on se contentera d’un énième live et d’un pauvre DVD de deux morceaux, le tout pour une centaine d’euros. Si la qualité de l’album est indubitable, celle de la réédition laisse énormément à désirer et on ne nous fera pas croire qu’il n’y a pas de quoi se mettre sous la dent, avec les tonnes d’archives à la disposition du groupe. Enfin…

Sticky Fingers a été réédité le 19 juin 2015.

Article écrit par Elias Campos

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

9 Un monument
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !