[Critique] Star Wars : le réveil de la Force et de notre enfance

0
Share Button

On aurait aimé casser du sucre sur Star Wars : le réveil de la Force rien que pour le matraquage promotionnel et marketing de Disney, on aurait aimé… Mais arrêtons de nous bercer d’illusions d’adultes pour soudain redevenir un enfant, de la première à la dernière minute.

Comme il l’a accompli avec Star Trek, JJ Abrams se montre particulièrement généreux pour faire entrer Star Wars dans la modernité tout en enlaçant son héritage. Ce Réveil de la Force multiplie les hommages à la première trilogie en incrustant ses idées, ses personnages, ses nouvelles bases. Nous voilà revenu près de quarante ans en arrière pour retrouver le frisson d’un combat au sabre laser, le charme d’un Han Solo sans oublier la romance et le drame familial.

Alors certes ce septième opus évite de prendre trop de risques – et encore que – mais est-ce vraiment ce que nous cherchions ? Nous voulions Un nouvel espoir, nous voulions que L’Empire contre-attaque, nous voulions Le retour du Jedi, nous voulions Le réveil de la Force… Laissons les surprises à l’épisode VIII et restons en enfance, quelques minutes de plus.

Star Wars : le réveil de la Force sort le 16 décembre 2015

(Visited 7 times, 2 visits today)

Avis

9,5 Merveilleux
  • Votre avis (13 Vote) 5.6
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !