[Critique] Snowden : regard sur celui qui voyait tout

0
Share Button

La guerre du Vietnam, le capitalisme, les secrets d’État… Oliver Stone ne manque jamais de remuer la merde et c’est presque une évidence de le voir débarquer aux commandes de ce sujet sensible qu’est Edward Snowden. Et il le fait bien !

Réalisateur engagé. Demander au réalisateur de ne pas prendre parti, ça serait comme vouloir enlever toutes les vidéos de chats sur YouTube, impossible ! Ce patriote jusqu’au bout des ongles trouve en Snowden son propre miroir, celui d’un homme devenu par la force des choses « lanceur d’alerte » face aux dérives du système. On n’assiste pas à un film politique, mais de conviction, où la tension monte crescendo à mesure que la réalité s’impose.

Film engageant. Bien qu’un peu longuet, le long-métrage ne s’en veut pas moins captivant. Avec un sujet peu adapté aux folies scéniques, Oliver Stone parvient pourtant à nous offrir de beaux moments visuels (parfois même trop), démontrant toute la patte du maître. Et comment omettre ce film dans le film, celui d’une romance dramatique où se succèdent sacrifices et paranoïa. « Héros » ou « traître », Snowden est surtout un homme…

Snowden sort le 1er novembre 2016

Pour aller + loin

(Visited 120 times, 1 visits today)

Avis

8 Big Brother is watching you
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !