[Critique] Sky, un film (pas) fraîchement tombé du ciel

0
Share Button

Après Frankie et Pieds nus sur les limaces, Fabienne Berthaud met à nouvelle fois en scène Diane Krüger dans Sky, un road-movie californien qui a le mérite d’emmener le cinéma français en virée. Sur le papier, tout est présent pour vivre un instant d’évasion. Hélas, en dépit d’un début prometteur, le film part rapidement en délire autocentré pour se métamorphoser en belle carte postale anecdotique.

C’est qu’il nous manque cruellement, le pull rose angora de Nastassja Kinski dans Paris Texas. Le visage, certes bien éclairé de Diane Krüger, ne dégage aucun reflet, et la symbolique autour de son personnage, la fameuse Sky du titre, est bien trop appuyée. En revanche, elle forme avec le ténébreux Norman Reedus un couple sexy et magnifiquement à l’eau de rose. La surprenante interprétation de Lena Dunham nous rappelle que Fabienne Berthaud sait comment diriger ses acteurs.

Le long-métrage tient maladroitement ses promesses en nous offrant une belle photographie sublimée par la musique planante de Rover. La bonne idée du jour : terminer (un peu précipitamment) sur du Nick Cave avec « Push the sky away ».

Sky est sorti le 6 avril 2016.

(Visited 121 times, 5 visits today)

Avis

5.0 Sans relief
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !