[Critique] Show me a hero (S01 E01)… et un chef d’œuvre

0
Share Button

Quand HBO associe le créateur de The Wire et le réalisateur de Collision, cela donne une véritable claque TV nommée Show Me a Hero. Divisée en six parties, elle réussit dès son premier épisode à intriguer.

Avec en fond du Bruce Springsteen, la mini-série s’offre une magnifique scène d’ouverture qui résonne déjà comme un coup de poing dans le ventre. Les tensions raciales, sociales, la ségrégation, la politique, la course au pouvoir…les bases sont lancées dès les premières minutes. Mais là au beaucoup d’autres programmes sombrent rapidement dans la sur-dramatisation, la mini-série garde un côté très humain et réaliste.

Comme l’avenir de la ville, la série s’appuie sur son « Nick Wasicsko ». Sous les traits de ce nouveau maire, Oscar Isaac signe une nouvelle fois une performance au sommet. Il s’assure une fois de plus sa place de star incontournable à Hollywood. Tout en justesse, il offre au personnage de Nick toute sa confiance, toutes ses craintes. Il lui confère une humanité souvent oubliée chez les politiciens.

S’il reste encore 5 épisodes à découvrir, le premier vient de passer la barre très haute et fait de Show Me a Hero un des programmes incontournables de l’année.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

9,5 Magistral
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Elodie Suzanna

Sheldon Cooper d’ITC autant barrée que mordue de SF, conçue comme un patchwork de la culture anglo-saxonne avec un grand faible pour l’inconnu et les projets indépendants. Véritable disciple de la grande Daria Morgendorffer.

Réagissez !