[Critique] Shadowmaker : Apocalyptica y perd son âme !

0
Share Button

Nous avions laissé Apocalyptica dans leur line up historique de 4 violoncelles, 1 batteur, et quelques guests. Les voilà revenir avec Franky Perez, connu pour avoir tourné avec beaucoup, dont Slash avant l’arrivée de Myles Kennedy. Gage de qualité indéniable, mais aussi prise de risque, le style de Franky n’étant pas des plus compatible avec les violoncelles historiques.

Et c’est justement cette patte très « pop metal » qui est donnée dans Shadowmaker. Tombant ainsi dans les affres d’un style plus proche d’un moyen Alter Bridge qu’autre chose, l’album ne sait pas où aller entre le metal-pop FM et une ambiance pseudo metal symphonique qui n’est que l’ombre de ce qu’elle a été. Seuls quelques passages simplement instrumentaux (un hasard ?) relèvent un peu le niveau moyen, produisant quelques ambiances réussies.

Album plutôt grand public donc, mais donnant l’étrange impression d’avoir perdu son âme. Dommage pour nos Finlandais fan de Metallica.

Shadowmaker d’Apocalyptica est sorti le 17 avril 2015

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

4 Nombreux défauts
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Oblikon.net & Lifestyle.oblikon.net : le blog du cinéma, des séries TV, jeux vidéo et comics. Fondé par une bande de geeks en 2010, Oblikon s’est très vite fait remarquer pour ses analyses et critiques. Game of Thrones, Avengers et Interstellar sont nos dossiers phares.

Réagissez !