[Critique] Scream 2 : massacre à la fac

0
Share Button

Après avoir semé la terreur à Woodsboro, le tueur au masque blanc peut-il encore faire peur ? Sorti un an après le 1er volet, Scream 2 s’avère être l’exemple parfait à suivre pour réaliser une excellente suite et éviter de faire trop de dégâts.

Le film s’annonce, comme beaucoup de suites, sans surprise. Ce n’est pas comme si on ne s’attendait pas à ce que le meurtrier tente d’assassiner quelques petits étudiants – dont certains le méritent entièrement. Ce second volet ressemble assez 1er dans le fond et dans sa forme. Mais là où d’autres slashers se seraient planté monumentalement Wes Craven a un truc en plus : c’est un cinéphile incontesté bourré d’autodérision.

Il connait les codes, les adapte à sa sauce et au passage se moque de lui-même. Résultat, il peut se permettre permet quelques petites libertés totalement assumées comme des personnages un peu clichés – désolé Buffy – des flics vraiment en dessous de tout et une fin un peu abracadabrantesque. Ce petit mélange marche très bien et fait tout le charme du film toujours porté par un super casting.

Bien qu’il ne surpasse pas le premier, Scream 2 reste tout de même un second volet jubilatoire et un classique dans le genre.

Scream 2 est sorti le 8 juillet 1988. Retrouvez nos critiques de la saga Scream ici

(Visited 53 times, 1 visits today)

Avis

7.5 la suite idéale
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Elodie Suzanna

Sheldon Cooper d’ITC autant barrée que mordue de SF, conçue comme un patchwork de la culture anglo-saxonne avec un grand faible pour l’inconnu et les projets indépendants. Véritable disciple de la grande Daria Morgendorffer.

Réagissez !