[Critique] Réeditions Led Zeppelin : le bouquet final !

0
Share Button

Après avoir dépoussiéré les six premiers albums du groupe l’année dernière, Jimmy Page, le guitariste mystico-mythique de Led Zeppelin achève le travail de fort belle manière en proposant les rééditions des derniers albums du Zep, à savoir Presence, In Through the Out Door et Coda.

Le projet titanesque orchestré par Jimmy Page a donc pris fin cet été : la discographie du groupe mythique des années 70 a été passée au peigne feint, disposant du traitement chirurgical du guitariste, qui a remixé l’intégralité des morceaux agrémentés de versions inédites et remastérisées.

Si la première monture avait quelque peu déçu (pas ou peu d’inédits et des prises alternatives insignifiantes), les fans de Led Zeppelin en auront cette fois pour leur larfeuille. Au son énorme produit par le travail de remasterisation, s’ajoutent de vraies pépites (la plupart  inédites) dont les mythiques  séances de Jimmy Page et Robert Plant à Bombay en 1972, que l’on peut retrouver dans la version deluxe de l’album Coda.

Une triple dose de plomb et de groove pour ainsi replonger une dernière fois dans la discographie fascinante d’un des groupes les plus marquants de l’histoire du rock.

Presence, In Through The Out DoorCoda de Led Zeppelin. Versions simples et Deluxe , sorties le 31 juillet 2015.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Avis

9 Lourd
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Bronco

Si je suis chargé de la critique de galettes en tout genre, cinéma et musique forment les deux mamelles de ma culture. D'Abba à Zappa, d'Alien à Zoolander, tout y passe, rien (ou presque) ne trépasse.

Réagissez !