[Critique] The Getaway : un Red Hot Chili Peppers qui manque un peu de piquant.

0
Share Button

La critique s’avère facile lorsque l’on s’attaque aux Red Hot Chili Peppers : « ça s’est ramolli », « ça ne vaut pas un One Hot Minute » etc …. The Getaway, onzième album des Californiens, ne dérogera sûrement pas à la règle du « c’était mieux avant. » Cinq ans près le décevant I’m With You, la bande à Flea accouche d’un opus encore trop timide.

Les fans seront loin de faire un infarctus à l’écoute de cet album :  la plupart des morceaux de The Getaway, le très « cantstopien » Dark Necessities en tête de gondole, ont été écris en mode pilotage automatique, au travers de la sacro-sainte union « cocottes funky/refrains pop-rock RTL2 ». Pas de surprises de ce côté là, si ce n’est une approche plus intéressante dans la composition (les chœurs et les mélodies d’Anthony Kiedis notamment donnent plus d’ampleur aux morceaux).

The Getaway est dans l’ensemble plus énergique que son prédécesseur, grâce en partie aux 3-4 morceaux rock de l’album (Detroit, This Ticonteroga en tête, les plus réussis) qui sauvent un peu la mise. Mais on reste globalement sur notre faim, la faute sûrement à une production bien trop lisse, pour des Red Hot bien trop tièdes.

The Getaway des Red Hot Chili Peppers, sorti le 17 juin 2016.

(Visited 153 times, 13 visits today)

Avis

6.0 Tiède
  • 6
  • Votre avis (48 Vote) 6.9
Partagez

À propos de l'auteur

Bronco

Si je suis chargé de la critique de galettes en tout genre, cinéma et musique forment les deux mamelles de ma culture. D'Abba à Zappa, d'Alien à Zoolander, tout y passe, rien (ou presque) ne trépasse.

Réagissez !