[Critique] Randonneurs Amateurs : Les papys essayent de faire de la résistance

0
Share Button

Robert Redford, Nick Nolte et Emma Thompson : un joli casting pour une comédie réussie ? Pas sûr.

Adapté du livre autobiographique de Bill Bryson (Promenons-nous dans les bois), Randonneurs Amateurs se révèle être une sorte de buddy movie décevant, mettant en scène deux hommes d’un certain âge, qui se lance un dernier défi avant de raccrocher définitivement, parcourir l’Appalachian Trail, une randonnée longue de 3500km.

Le film ne rend que peu justice à son matériau d’origine. Moins drôle, moins bien rythmé, la randonnée se transforme en une longue balade dont on se demande bien quand elle se terminera.

Le trek passe au second plan pour s’attarder sur la relation entre nos deux héros, et la beauté des paysages s’en trouve presque totalement occultée. Dommage pour un récit de voyage qui en fait naturellement la promesse. Un mal pour un bien pourrait-on se dire… ou pas ! Car l’alchimie n’est pas si évidente entre Robert Redford et Nick Nolte. Le dépaysement et l’émotion ne sont donc pas vraiment au rendez-vous mais le film réussit tout de même à évoquer la peur de vieillir avec justesse.

Randonneurs amateurs reste un feelgood movie sympathique bien que trop mou, trop long, et surtout un peu raté.

Randonneurs amateurs sort le 13 janvier 2016.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Avis

4 Décevant
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Morgane

Petit koala accro aux sorties et aux découvertes culturelles (autant qu'aux feuilles d'eucalyptus et au chocolat). Malgré mon amour incontesté pour le sommeil (normal pour un koala) je reste toujours à l'affût du prochain événement à vous proposer.

Réagissez !