[Critique] Le Professeur de Violon : la musique comme leçon de vie

0
Share Button
Critique chrono
Un film musical servi par un très bon casting et sans pathos. On en redemanderait presque s’il ne souffrait pas de trop de retenue.

Le Professeur de Violon prend le parti de croire que la musique adoucit les mœurs … et nous aussi !

Un casting éblouissant. Si la réalisation manque quelque peu du rythme musical présent dans le reste du métrage c’est du côté du casting que la magie opère. A commencer par Lazaro Ramos qui interprète avec justesse le violoniste passionné tout autant que le professeur exigeant. Mais la palme revient aux adolescents, Kaique Jesus Santos en tête, déconcertant de naturel et de volonté.

Un film social. Quand l’orchestre philarmonique de Sao Paulo rencontre la plus grande favela de la région, Le Professeur de Violon a à cœur de les rassembler autour de la musique. Sur la base des différences sociales s’érige alors un respect mutuel et un amour partagé de la musique. Louant les mérites de l’éducation par la culture, le film n’en occulte pas pour autant les réalités parfois très difficiles de ces milieux défavorisés.
Sans verser dans le pathos, Le Professeur de Violon tend au contraire un peu trop vers la retenue. Le métrage manque alors du petit zest de folie et d’émotion qui habite ses envolées  musicales. Il en reste une belle leçon d’humanité.

Le Professeur de Violon sort en salles le 22 juin.

(Visited 78 times, 2 visits today)

Avis

6.5 Entrainant
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Morgane

Petit koala accro aux sorties et aux découvertes culturelles (autant qu'aux feuilles d'eucalyptus et au chocolat). Malgré mon amour incontesté pour le sommeil (normal pour un koala) je reste toujours à l'affût du prochain événement à vous proposer.

Réagissez !