[Critique] Prey S01 : C’est prey(sque) génial

0
Share Button

Prey est une série anglaise au format court de 3 x 45min. L’histoire est celle d’un policier -Marcus- qui voit son destin basculer le jour où il est accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, il est arrêté mais saisit la première occasion pour s’échapper.

L’intrigue n’est pas très originale, n’y même complexe mais le fait d’avoir choisi un format en série permet de mieux doser le rythme pour éviter un sentiment de répétition sur son ensemble. Ce qui aurait pu paraitre linéaire et vite ennuyant dans un film, est utilisé à son avantage avec un montage très dynamique. Côté réalisation, rien à redire avec une camera toujours très proche de son protagoniste et une ambiance digne de la série Broadchurch.

L’acteur principal John Simm est juste dans son rôle, et le traitement de son personnage n’est pas sans rappeler celui d’Idris Elba dans Luther, c’est-à-dire un personnage qui est toujours au mauvais endroit, au mauvais moment, et qui se trouve dans une mauvaise passe émotionnelle dû à des soucis personnels. La série reste focalisée sur le fait que Marcus est quelqu’un de bien qui n’a pas pu faire ce genre d’horreurs. Le spectateur s’identifie de cette façon mieux au personnage, et permet quelques frayeurs lors de certaines poursuites.

Article écrit par Julien Joseph

(Visited 6 times, 1 visits today)

Avis

7 à voir
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !