[Critique] Le petit locataire : emménagement réussi !

0
Share Button

Le petit locataire, le premier film de Nadège Loiseau met en scène Karin Viard dans le rôle d’une femme proche de la ménopause et tombant enceinte. Et c’est là que les problèmes commencent…

Une comédie légère et simple. Pourquoi se compliquer la vie quand on peut toucher les spectateurs de la manière la plus simple qui soit ? C’est ce qu’arrive à faire Nadège Loiseau avec Le petit locataire. L’histoire est sans chichi et va droit au but, tout en arrivant à toucher notre corde sensible avec des scènes très émouvantes, mais également en nous faisant rire avec des dialogues au diapason et des personnages hauts en couleur. L’ascenseur émotionnel est maîtrisé.

Un petit côté Little Miss Sunshine. La référence est même presque flagrante, à l’image de la petite fille de Nicole (Karin Viard), de la famille totalement dysfonctionnelle, mais pourtant si fusionnelle, ou encore de leur course en ambulance (tout le monde n’a pas de combi Volkswagen…). Mais ce n’est pas la seule référence, puisqu’on retrouve également un peu de Peau d’âne de Jacques Demy (la chanson de la recette du cake d’amour). C’est frais, c’est moderne et ça fait du bien.

Le petit locataire sort le 16 novembre 2016 en salles

(Visited 270 times, 6 visits today)

Avis

8 Une jolie comédie
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !