[Critique] One Piece Gold : un film en or !

8
Share Button

Le jeu de mot est facile, mais pas moins vrai. Après un long-métrage « Z » plutôt décevant (par rapport au reste, attention), One Piece trouve dans Gold le film que les fans attendaient et dans la parfaite continuité du manga.

Un scénario supérieur au manga. Bon sang ce que l’équipage du Chapeau de paille nous avait manqué ! Là où le manga se perd un peu depuis la fin de l’arc Doflamingo, le film au contraire se recentre sur l’essentiel : les membres du Sunny. Chaque personnage « vit » dans Gold, jusqu’au méchant et aux apparitions « fan-service ». Ces dernières s’intégrant parfaitement à la trame initiale.
Quel plaisir de voir que ce One Piece format large ne se retrouve pas « prisonnier » de sa version papier en créant son propre arc. Et quel arc !

Un blockbuster animé. Le scénario ne serait rien s’il n’était pas accompagné d’une réalisation rendant parfaitement hommage à One Piece. Non seulement l’univers de « Grantesoro » est particulièrement bien pensé à l’image, mais les combats ne manquent pas de souffle épique. On en prend plein les yeux, on frissonne de plaisir quand Zoro sort ses sabres et on a les yeux grand ouverts quand Luffy prononce son « Gear 4 »… « Ça c’est du divertissement ! » comme on le dit si bien dans One Piece Gold.

One Piece Gold sort le 4 novembre 2016.

Pour aller + loin

(Visited 576 times, 30 visits today)

Avis

8 Pour les fans et pas que !
  • Votre avis (17 Vote) 8.3
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

8 commentaires

  1. Anonyme le à

    vous ne connaissez rien du manga le film n’est pas canon car apres dressrosa sanji et co sont sur zo et ne sont pas sur le sunny et le manga ne se perd pas il devient meilleur au fil du temps arretez de faire genre vous connaissez le manga et vous savez tous vous savez rien

  2. Allan Blanvillain
    Allan Blanvillain le à

    Cher Anonyme que j’aime.

    Je connais très bien le manga au contraire et je peux même vous dire qu’ils sont sur l’île de Zou, pas de Zo 🙂
    Sachez également qu’un film n’a jamais eu pour principe de suivre la même timeline que le manga et on se perd encore à savoir à quel moment le film Broly a lieu dans la timeline du manga DBZ (avant le Cell Game ? Peu probable)

    Je rajouterai que je trouve que le manga devient moins bon sur cet arc précisément, car l’équipage est eparpillé avec 100 personnages secondaires, ce qui rallonge un arc où pour l’instant il ne se passe pas grand chose, mais c’est une autre histoire n’est-ce pas ? D’autant que ce n’est que mon avis. Mais, cher Anonyme, en grand amateur du manga que vous êtes, je vous suggère d’aller voir le film qui, j’espère, vous plaira 🙂

  3. Anonyme le à

    Non il a raison on dit zou au lieu de zo, les deux sont corrects mais la meilleure écriture est zo qui veut dire éléphant

  4. Anonyme le à

    Le film « Z » décevant ? j’ai bien ris.
    Nous n’avons probablement pas vu le même film 🙂

  5. « Un scénario supérieur au manga » : je repars de ce site aussi vite que je suis arrivé.
    Adieu

  6. TerminaT le à

    Je pense que ce qu’Allan voulait dire était à prendre au présent, alors que le scénario de One Piece piétinait entre Punk Hazard et Dressrosa. L’énorme frein qu’a pris One Piece sur ces deux arcs est indéniable, alors que l’excitation revient avec celui qui suit juste après.

    Même, en deux chapitre sur Zou , le scénario du Manga se développe plus qu’en 2 ans sur les deux dernier arcs. Une critique à remettre dans son contexte donc.

  7. Allan Blanvillain
    Allan Blanvillain le à

    Tout à fait, à l’époque de cette critique, l’arc Zou était totalement au point mort

Réagissez !