[Critique] Son Of Zorn S01 E01 : où est la baffe ?

0
Share Button

Quand on a Chris Miller et Phil Lord, soit les réalisateurs de La grande aventure LEGO et créateurs de The Last Man On Earth, à la production, autant vous dire que le niveau d’exigence est élevé. Mais il faut croire que ces derniers n’ont jeté qu’un regard rapide sur Son Of Zorn

Rire et malveillance. Au moins la série respecte le cahier des charges attendu : l’humour noir y est, les dialogues sont plutôt bien écrit, et Jason Sudeikis possède un incroyable talent de doubleur (déjà aperçu dans Angry Birds). Même le décalage graphique entre le héros de dessin-animé tout droit sorti des Maîtres de l’univers et le monde réel fonctionne pas mal. Bref, c’est irrévérencieux, adulte, absurde, alors qu’est-ce qui cloche ?

Manque d’ambition. Pour vraiment finir de convaincre, encore aurait-il fallu que ce premier épisode nous propose une véritable histoire. La reconstruction des liens entre père et fils ne sert, pour le moment, qu’à offrir une succession de sketchs sans réellement sentir le potentiel narratif de la série sur le long terme. D’autant que les interactions entre Zorn et sa progéniture se trouvent paradoxalement être les moins naturelles visuellement. Va falloir muscler tout ça si la série veut nous mettre K.O…

Retrouvez Son of Zorn et nos critiques séries du moment

(Visited 70 times, 4 visits today)

Avis

6 Faut muscler le jeu Zorn !
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !