[Critique] N.W.A – Straight Outta Compton, dans le game.

0
Share Button

N.W.A c’est beaucoup de choses. C’est une époque, une musique, une contestation, et, englobant le reste, l’histoire de cinq gamins des ghettos devenant en quelques années, ambassadeurs d’un style de vie. Pensons ce qu’on veut de la pertinence de réaliser le biopic d’un groupe vieux d’à peine 25 ans, mais le résultat est, sans aucun doute, bon.

Si on excepte quelques défauts assez choquants, comme la dramatisation à outrance de certaines scènes et la catégorisation négative des forces de l’ordre (non, tous les policiers des années 90 n’étaient pas des sombres enflures racistes), le film fonctionne. On s’attache aux personnages, le jeu des acteurs, souvent inconnus, est remarquable, peu de temps morts sont à déplorer et surtout, la bande son est exceptionnelle.

S’il semble difficile de rater la composition dans un biopic musical, elle fait office, ici, davantage qu’un simple accompagnement. A l’instar d’un Control, elle vous suit après le film. Rentrez chez vous, allumez votre ordinateur, si vous passez plus de dix minutes sans vous passer Fuck Tha Police, on vous tire mon chapeau. Si vous aimez le rap, courez voir N.W.A – Straight Outta Compton. Si vous  détestez, essayez, vous serez peut-être conquis.

N.W.A – Straight Outta Compton sort le 16 Septembre 2015

Article écrit par Elias Campos

 

(Visited 22 times, 6 visits today)

Avis

8 Captivant
  • Votre avis (1 Vote) 8.9
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !