[Critique] Murder S03 E01 : 3615 code meurtre

0
Share Button

Après deux saisons intenses de Murder, la troisième commence doucement. Certains pourraient y voir un épisode un peu mou mais, étrangement, ça fait du bien de voir tout le monde dans une situation presque normale.

Des relations inintéressantes ? Évidemment, le calme ne demeure jamais dans Murder et bientôt, les ennuis arrivent. Les nouveaux personnages semblent nous offrir des perspectives intéressantes et même si Franck nous manque déjà, il n’y a aucun doute qu’il va jouer son rôle dans la saison. Quant aux relations entre tout ce petit monde, on reste partagé. La relation Oliver/Connor nous donne envie de les attraper et les secouer pour qu’ils arrêtent leurs conneries tandis que celle Wes/Annalise nous dérange et passionne toujours autant. Quant aux nouvelles Wes/Laurel ou Asher/Michaela … Franchement, qui en a quelque chose à faire ?

Une belle intrigue. Une nouvelle fois, le jeu d’acteur est d’une justesse incroyable. Mention pour Jack Falahee (Connor) qui exprime tellement avec si peu. Avec cette fin terriblement intense et bourrée de questionnements, les scénaristes jouent franchement avec nos émotions, nous donnant simplement envie de nous jeter sur l’épisode suivant.

Retrouvez Murder et nos critiques séries du moment

Article écrit par Marion Fourdrinois

(Visited 21 times, 2 visits today)

Avis

8 Affaire à suivre
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !