[Critique] Munch S01 E01 : l’avocate du diable ?

0
Share Button

Lundi dernier, TF1, qui a dévoilé une bande-annonce pour Dalida, diffusait le premier épisode de Munch, une série mettant en scène Isabelle Nanty dans la peau d’une avocate sans scrupule. Ça change des séries prévisibles…

Les règles, elle n’en a cure. Et c’est tout l’intérêt de la série : rien de plan-plan ou de ficelé. L’avocate contourne allègrement les lois, mais c’est pour la bonne cause. Une manière imprévisible d’aborder les procédures qui donne une fraîcheur à la dynamique de ce type de série, souvent cantonnée à une succession d’intrigues justement prévisibles et régies par les différents codes juridiques. C’est sexy, c’est piquant, et on retrouve Isabelle Nanty en mode « Itineris j’te capte plus ».

Des personnages secondaires un peu effacés. C’est l’un des seuls reproches que l’on peut faire à la série. Bien que Lucien Jean-Baptiste, qui joue le rôle du patron homo de Munch, soit tout aussi puissant et imposant que l’avocate, les autres sont un peu à la traîne et s’articule gentiment autour. En espérant que ceux-ci se développent plus dans les prochains épisodes.

Retrouvez Munch tous les lundis soirs dès 20h50 sur TF1.

(Visited 73 times, 10 visits today)

Avis

7 vif et piquant !
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !