[Critique] Mr Holmes : tendre vieillesse

0
Share Button

Ode à la vieillesse, mystérieuse et pleine de charme ce Mr Holmes reprend avec brio le mythe du célèbre détective.

L’idée ? Montrer la vie d’un Sherlock qui perd peu à peu la mémoire, son grand âge (93 ans tout de même) le privant de son bien le plus précieux. Et cela passe par la résolution d’une enquête datant de plusieurs décennies, qu’il va tenter de d’élucider avec l’aide du jeune fils de sa gouvernante.

Très touchant, ce Mr Holmes doit beaucoup à Ian McKellen, tout simplement bluffant en Sherlock Holmes vieillissant. Et qui dit Sherlock Holmes dit enquête. Celle-ci pour le moins passionnante, n’en est pas centrale pour autant, Mr Holmes préférant nous peindre le portrait d’un homme confronté à lui-même.
Intelligente, la mise en scène nous offre quelques allers-retours bien pensés entre les époques. Le film n‘en délaisse pas pour autant les pointes d’humour so british dont est coutumier le célèbre détective.

Profond, original tout en respectant le matériau d’origine, et doté d’une réflexion intéressante sur le temps qui passe et l’importance des souvenirs, Mr Holmes offre une version ô combien réussie de la légende de Baker Street.

Mr Holmes sort en salles le 4 mai 2016.

(Visited 11 times, 1 visits today)

Avis

8 A ne pas manquer
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Morgane

Petit koala accro aux sorties et aux découvertes culturelles (autant qu'aux feuilles d'eucalyptus et au chocolat). Malgré mon amour incontesté pour le sommeil (normal pour un koala) je reste toujours à l'affût du prochain événement à vous proposer.

Réagissez !