[Critique] Minority Report S01E01 : Les precogs perdent la boule !

0
Share Button

Après la piqûre de rappel nous remémorant les événements de Minority Report, la création et abolition du programme de Précrime, nous découvrons très vite un nouveau duo. Dash (Stark Stand) l’ancien precog tentant de subsister dans la jungle numérique qu’est devenue Washington 10 ans après les événements du film, toujours habité par des visions morbides de meurtres, et Lara Vegas (Meagan Good) la fliquette pulpeuse.

Une fois les personnages principaux identifiés, nous réalisons que nous sommes face à une énième série bouclée, les épisodes seront rythmés des visions de Dash qui cherchera à empêcher les meurtres avec le soutiens de Lara et ce malgré la désapprobation de ses deux congénères, craignant eux de redevenir rats de laboratoire.

Dans un univers fidèle au film, bardé de clins d’œil, technologie et chorégraphies interactives inutiles, muni des codes de la série, couple/duo, jeux interdits, ce premier épisode laisse perplexe quand au déroulement de l’action, comme si le film avait eu un enfant difforme, mélange de 24 heures chrono et Castle renforçant notre nostalgie de Tom Cruise et sa fuite effrénée.

La série est actuellement diffusée sur la chaîne américaine FOX 5.

Article écrit par Jeremy Dallet.

(Visited 9 times, 1 visits today)

Avis

4 peut mieux faire
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !