[Critique] Mayra & Mr. Mow : Les Ardoines, une baguenaude musicale

0
Share Button

Lorsque l’on nomme son EP Les Ardoines, Gare RER du sud de l’Ile-de-France, c’est que l’on a envie de transporter ses auditeurs vers un univers musical. Mayra & Mr. Mow – trio musical composé d’un clavier, d’une guitare, d’une batterie et de deux voix – réussit ce pari. Et avec seulement cinq compositions, la chose ne semblait pas aisée.

Pour les groupes pop-rock-folk, les EP ont comme dessein, du fait de leurs tailles réduites, à l’accoutumée d’en envoyer plein les oreilles. Ils réservent les titres moins rythmés et plus progressifs, au sens rock du terme, à leurs albums. Ici, le groupe prend le risque d’installer son univers.

Le charme de ce maxi réside dans sa construction decrescendo. Le premier des cinq titres, Magic Lady, a tout du tube pop classique enjoué, entraînant et enivrant. Au fur et à mesure les sonorités de l’orgue prennent plus de place, la batterie devient lancinante et les voix glissent du masculin au féminin, le chant principal passant de Mr. Mow à Mayra.

Du rock habituel de radio brillant, au space rock grandiose des années 70, telle est la belle promenade musicale que ce groupe nous propose.

Les Ardoines de Mayra & Mr. Mow sorti en novembre 2014.

Article écrit par Julien Ferreira.

(Visited 2 times, 1 visits today)

Avis

9 Petite petite
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !