[Critique Manga] Lesson of the Evil T01 : le calme avant la tempête

0
Share Button

Basé sur le roman éponyme de Yûsuke Kishi, Lesson of the Evil nous entraîne dans un lycée bien pourri où seul un prof semble vraiment se soucier de ses élèves. À moins qu’il soit le pire de tous.

Lesson of the Evil pourrait s’apparenter à un GTO du côté obscur, mélangé avec du Death Note pour le machiavélisme de son personnage principal. Si le premier tome se contente de poser les bases, on se sent happé par ce thriller bien pensé dont on ressent tout le potentiel horrifique latent qui ne demande qu’à se révéler par la suite.

Kishi Yuusuke au scénario et Karasuyama Eiji au dessin collaborent pour nous fournir une galerie de personnages variés et différenciés dans laquelle on retrouve tous les stéréotypes d’une classe de lycée. Du moins en première approche. Mais c’est dans le prof Seiji Hasumi que le duo fait des merveilles. Charmant, glaçant, angoissant, ce Dexter de l’éducation provoque une fascination malsaine de sorte qu’on ne peut s’empêcher d’attendre son prochain coup… Lesson of the Evil s’annonce déjà comme addictif.

Lesson of the Evil T1 est sorti le 3 juillet 2015 en France aux éditions Kana.

[Critique Manga] Lesson of the Evil T01 : le calme avant la tempête

(Visited 55 times, 2 visits today)

Avis

8,5 Déjà accro
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !