[Critique] London Spy S1 E1-2 : angoisse et paranoïa anglaises

0
Share Button

Danny tombe fou amoureux d’Alex. Jusqu’au jour où ce dernier disparaît… A partir de cette trame de départ, le créateur Tom Rob Smith nous embarque dans un univers complètement hallucinant et halluciné, sur fond de paranoïa.

A grands renforts de trouvailles visuelles, le scénario se déroule parfaitement, incarné par des acteurs excellents. Ben Whishaw (Bright star) trouve ici l’un de ses rôles les plus justes en homosexuel totalement assumé mais tellement perdu. A ses côtés, Charlotte Rampling et Jim Broadbent composent de savoureux seconds rôles, tout en mystère.

London Spy nous balade de vérités en mensonges et finit par nous rendre addictif. Après des chefs d’oeuvres comme Skins, Utopia ou encore Sherlock, les britanniques nous prouvent une fois de plus qu’ils sont décidément très forts.

London Spy est une mini-série de cinq épisodes, diffusée au festival Séries mania 2016.

Article écrit par Marie Salammbô.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

8.0 Intriguant
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !