[Critique Livre] Six ans déjà que l’on s’ennuie

0
Share Button

Avec Six Ans Déjà, Harlan Coben nous embarque dans un thème récurrent de son œuvre : lorsque le passé se dérobe, faut-il à tout prix le rattraper ?

Certaines rencontres nous marquent à jamais, au point de penser qu’il nous serait désormais impossible de vivre sans l’être aimé. Après trois mois de passion, Nathalie quitte Jake pour en épouser un autre, et lui fait promettre de ne pas chercher à les revoir ni les contacter. Six ans plus tard, le mari est retrouvé mort, assassiné. En dépit de sa promesse, Jake décide de recontacter Natalie. Or, celle-ci a disparu et, indéniablement, personne ne tient à ce que Jake la retrouve. S’en suit une enquête pour retrouver cette femme qui semble pourtant n’avoir jamais existé.

Malgré l’autodérision et l’humour qu’il prête à ses personnages ainsi que le style agréable et léger, Six Ans Déjà n’est pas le meilleur roman de l’auteur. En effet, la ligne directrice du roman est inchangée de celle qu’on lui connait, sans renouvellement aucun. Le livre regorge de longueurs et de passages inutiles et brille par l’absence de suspense. Coben nous a pourtant habitué à bien mieux. Dommage !

Six Ans Déjà est paru le 6 Mars 2014 aux Editions Belfond

Critique écrite par Ella Kay

(Visited 87 times, 1 visits today)

Avis

4 On passe
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !