[Critique Livre] Moriarty : Sherlock Holmes est mort

0
Share Button

C’est tout simplement un pari complètement fou: comment peut-on s’attaquer au monument Sherlock Holmes? Avec Moriarty, Anthony Horowitz prouve que parfois les paris fous sont nécessaires et offre une suite jouissive aux célèbres aventures du détective britannique.

Sherlock Holmes est mort, vive Moriarty ! Le livre n’est pas encore ouvert qu’Anthony Horowitz décoche un premier coup de poing. L’héritier adoubé par le clan Conan-Doyle touche les fans là où ça fait mal : la mort de Holmes aux chutes de Reichenbach. C’est à ce moment qu’arrivent l’inspecteur Athelney Jones, de Scotland Yard, et le détective américain Frederick Chase. Et ça marche ! Car Moriarty avait encore quelques secrets.

Si le roman est assez contemporain, le duo Jones/Chase n’est pas sans rappeler Holmes/Watson. Au fond, l’absence des personnages originaux ne manque pas trop tant cette nouvelle paire fonctionne. A eux deux ils portent une intrigue policière rondement extrêmement bien menée. Pleine de rebondissements et d’action, elle nous emporte jusqu’à une fin tout simplement surprenante qui pousse souvent les lecteurs à relire le livre pour trouver les indices tant on n’avait pas vu cette fin venir.

Holmes et Conan Doyle sont morts, vive le Moriarty d’Horowitz.

Moriarty est sorti le 29 octobre 2014

(Visited 24 times, 2 visits today)

Avis

9 Elementaire!
  • Votre avis (1 Vote) 9
Partagez

À propos de l'auteur

Elodie Suzanna

Sheldon Cooper d’ITC autant barrée que mordue de SF, conçue comme un patchwork de la culture anglo-saxonne avec un grand faible pour l’inconnu et les projets indépendants. Véritable disciple de la grande Daria Morgendorffer.

Réagissez !