[Critique] Les Suffragettes: la force féminine

0
Share Button

Certains films ont le chic de tomber au bon moment. Alors que la lutte pour l’égalité salariale gronde à Hollywood, Les Suffragettes permet un juste retour sur l’un des premiers combats féministes.

Au cœur de ce combat, il y a Maud, une femme sans histoire qui soudain s’engage pour le droit de vote des femmes et chamboule toute sa vie. Pour le coup le film surprend en prenant quelques libertés. En effet, la réalisatrice, Sarah Gavron, préfère raconter l’histoire d’un personnage purement fictif. Cela n’empêche pas à sa Maud d’être parfaitement réaliste…bien au contraire. En la créant de toutes pièces, elle arrive à dépeindre à travers elle différents portraits de femmes avec leurs forces et leurs faiblesses.

La jeune Carey Mulligan endosse ce rôle à la perfection donnant à sa Maud une fraicheur et une force incroyable. A ses côtés, Helena Bonham Carter laisse derrière elle ses personnages excentriques pour s’offrir un rôle de leader de Suffragettes sur mesure. Si le droit de vote est au cœur du film, les femmes risquent de se retrouver en elles. D’autant plus que l’histoire et certaines réflexions – bien souvent masculines – semblent cruellement actuelles. Il se pourrait que le film réveille les Suffragettes en elles.

Les Suffragettes sort le 18 novembre 2015.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Avis

9.5 Puissant
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Elodie Suzanna

Sheldon Cooper d’ITC autant barrée que mordue de SF, conçue comme un patchwork de la culture anglo-saxonne avec un grand faible pour l’inconnu et les projets indépendants. Véritable disciple de la grande Daria Morgendorffer.

Réagissez !