[Critique] La Voix Lactée : Oxmo Puccino, la tête dans les étoiles.

0
Share Button

Oxmo Puccino  est de retour avec un huitième album aux accents électro-pop et rythmé par des punchlines toujours aussi efficaces. Avec La Voix Lactée, le « Black Jacques Brel » nous revient plus affûté que jamais.

Amoureux de la langue française et mélomane averti, Ox’ choisi ses mots avec une précision qui fait mouche et impose son flow (sur la langue) sur des compositions musicales souvent très riches. À mille lieux du rap « bling-bling » de Booba and Co, le franco-malien milite pour un rap poètique où les clichés laissent place aux métaphores et à la prose onirique.

La Voix Lactée est encore un belle démonstration d’écriture fine et bien pensée. On aurait pu être sceptique à l’écoute du single Une Chance, assez éloigné de l’univers d’Oxmo Puccino, notamment sur le plan musical. La suite de l’album balaie tous nos doutes : entre dérision et nostalgie, le rappeur s’exprime sur la vie dans tout ce qu’elle a de plus prosaïque (Les Potos) mais aussi de plus grave (Un Weekend Sur Deux).

Ox’ s’accompagne d’une bande-son électro-pop légère, presque festive, conférant à l’album et aux textes une note d’optimisme bienvenue. Oxmo Puccino signe avec La Voix Lactée une de ses plus belles odyssées.

La Voix Lactée d’Oxmo Puccino, sorti le 13 novembre 2015.

(Visited 70 times, 4 visits today)

Avis

7,5 Bon
  • Votre avis (3 Vote) 9.2
Partagez

À propos de l'auteur

Bronco

Si je suis chargé de la critique de galettes en tout genre, cinéma et musique forment les deux mamelles de ma culture. D'Abba à Zappa, d'Alien à Zoolander, tout y passe, rien (ou presque) ne trépasse.

Réagissez !