[Critique] La Tour 2 contrôle infernale : nos meilleurs légumes ?

0
Share Button

Il faut reconnaître que depuis La Tour Montparnasse infernale, le duo Eric Judor / Ramzy Bedia ne nous avait rien sorti de bien folichon (comme dirait mère-grand). Plus qu’une suite (enfin, un préquel), La Tour 2 contrôle infernale sonne avant tout comme une tentative de reconquérir le public pour le tandem le plus pas-si-idiot du cinéma français.

De là vient un paradoxe : celui d’un film réussi, n’ayons pas peur des mots, drôle, intelligent (si si) et inventif et ce malgré ses deux personnages principaux. À l’écran, leur « gogolisme » poussé à l’extrême devient vite lassant et on préfère se reporter sur les seconds rôles, dont un Philippe Katerine cinq étoiles en chef des Moustachious, tout simplement hilarant.

Si Eric et Ramzy ne brille pas particulièrement devant l’objectif, derrière c’est une toute autre histoire. La mise en scène fourmille d’ingéniosité et prouve qu’on peut faire rire rien qu’avec une caméra. Il en est de même pour le scénario, parodiant les films de genre ouvertement tout en y glissant des moqueries plus camouflées, double effet Kiss Cool garanti. La Tour 2 contrôle infernale est un film stupide, mais réalisé avec grande intelligence.

La Tour 2 contrôle infernale sort le 10 février 2016.

(Visited 20 times, 1 visits today)

Avis

7 Gogolisme intelligent
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !