[Critique] La Grande course au fromage : l’important, c’est de participer (ou pas ?)

0
Share Button

La Grande course au fromage est une nouvelle adaptation cinématographique de l’univers du dessinateur norvégien, Kjell Aukrust, par le réalisateur Rasmus A. Sivertsen. Après De la neige pour Noël, on retrouve le tandem Solan et Ludvig, deux personnages radicalement opposés embarqués dans une course aux multiples rebondissements.

Le judicieux choix de l’animation en stop-motion. Pour un pays sans grand antécédent en ce qui concerne le cinéma en stop-motion, le réalisateur s’en tire merveilleusement bien et donne vie aux personnages avec brio. On pense bien évidemment à Wallace & Gromit, l’humour et la technique d’animation étant les mêmes. Ce qui n’est pas pour nous déplaire !

Par contre, le film est avant tout pour les enfants. En tant qu’adulte, on prend un certain plaisir à suivre les aventures de Solan et Ludvig, mais ce n’est clairement pas adressé à ce public. On a le droit à tous les poncifs du conte initiatique pour enfant aussi bien dans son déroulement narratif que dans sa morale. Ce qui est intéressant pour eux, moins pour nous… Mais peut-on vraiment le reprocher ?

La Grande course au fromage sort le 9 novembre 2016.

(Visited 131 times, 4 visits today)

Avis

7 À découvrir !
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !