[Critique] L’Année prochaine : on fera mieux ?

0
Share Button

L’Année Prochaine aborde le thème de l’amitié nocive mais également le passage à la vie adulte et ses difficultés.

Vania Leturcq, habituée aux courts-métrages et documentaires, a su parfaitement capter la réalité d’une jeunesse qui navigue entre l’insouciance et la difficulté de la vie sans jamais romancer l’ensemble. Le casting y est presque parfait avec Jenna Thiam qui reste une des révélations de cette nouvelle génération d’acteurs et qui joue parfaitement bien la jeune fille face à un destin qu’on lui impose. On retrouve également Kevin Azaïs qui joue un rôle assez similaire à celui qu’il tenait dans Les Combatants mais qui lui va à ravir. Ces deux acteurs sont réellement le point fort de ce film. Et on retrouve avec plaisir Julien Boisselier, trop peu présent en ce moment.

Ce premier film possède tout de même quelques faiblesses. La principale reste Constance Rousseau qui ne convainc pas du tout. Au niveau du scénario les sauts dans le temps cassent le rythme du film et rend la mise en scène assez hésitante. On retrouve également beaucoup de longueurs qui auraient pu être évitées.

Pour un premier long-métrage, L’Année Prochaine est réussi malgré ses quelques maladresses.

L’Année prochaine sort le 24 juin 2015

Critique écrite par Cécilia Guimard

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

5,5 Mitigé
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !