[Critique] The Invitation : on l’a bien reçue.

0
Share Button

Avec The Invitation, voici à quoi ressemblerait une version « plus lounge », nuancée et psychologique d’un Knock Knock (présenté en cérémonie d’ouverture du FEFFS).

La réalisatrice Karyn Kusama (Girlfight), cinéaste au style éclectique, adore manifestement jouer avec les nerfs de ses spectateurs. C’est avec une certaine habileté qu’elle parvient à nous livrer un thriller psychologique en abusant de ses traits les plus grossiers.

Invité à une soirée par son ex-femme (excellente Tommy Blanchard) en compagnie d’anciens amis, Will (Logan Marshall-Green), un sympathique hipster, (le genre que l’on aimerait adopter sur un site de rencontre), soupçonne ses hôtes de mauvaises attentions. Peur justifiée ou paranoïa dû à l’étrange ambiance de la soirée ?

Kusama s’amuse à nous présenter des personnages-pantins parfaitement reconnaissables à leurs paires de chaussures. L’ironie est permanente, et on se demande quelquefois si l’on ne se retrouve pas dans une parodie bouffonne oscillant entre le style Sofia Coppola/Stephen King.

The Invitation laisse perplexe, exactement comme une blague tordue que l’on n’aurait pas comprise du premier coup. Une fois répétée, vous vous apercevez que c’était drôle, malin, vous souriez et puis vous passez à autre chose.

(Visited 9 times, 1 visits today)

Avis

7 À voir
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !