[Critique] Insidious Chapitre 3 : Les origines de la saga

0
Share Button

Une chose est sûre, le troisième volet d’Insidious n’a rien à envier à ses prédécesseurs. Bercé par une ambiance angoissante du début à la fin, le film nous transporte une fois de plus dans les histoires de la famille Lambert.

Bien que l’on sursaute toutes les dix minutes, les rebondissements restent très prévisibles. Les fantômes sortent à la nuit tombée, c’est bien connu ! Plus proche des monstres de l’au-delà que du paranormal pur et dur, l’histoire est toutefois bien construite autour des protagonistes, dont Quinn Brenner qui est au centre de l’attention. Elle se fera d’ailleurs secourir par Elise Rainier la fameuse medium dont on apprend plus sur le personnage dans ce dernier opus, après s’être fait posséder par un démon.

Un challenge réussi pour Leigh Whannell qui succède avec brio à James Wan, réalisateur d’Insidious 1 et 2. Du suspense, de l’intrigue, le tout arrosé d’une atmosphère cauchemardesque, le metteur en scène n’a pas oublié l’essentiel : faire peur au spectateur.

Insidious 3 sortira en salles le 8 juillet 2015.

Article écrit par Alicia Cavalli.

(Visited 5 times, 1 visits today)

Avis

8 A voir
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !