[Critique] L’impossible monsieur Bébé toujours irrésistible

0
Share Button

Fanny Ghalem de Miss Bobby nous parle de…

Ne vous arrêtez pas au titre un peu farfelu de L’impossible monsieur Bébé ni à son côté « daté », cette comédie de 1938 signée du célèbre Howard Hawks n’a pas pris une ride.

Un duo de grands acteurs, les géniaux Cary Grant et Katharine Hepburn, impose toute leur énergie à un scénario ultra-travaillé et délicieusement déjanté. Les quiproquos s’enchaînent et s’entremêlent aux situations les plus cocasses, donnant à L’impossible monsieur Bébé, un aspect spectacle devant lequel on se régale à être aux premières loges.

Un comique de situation hilarant, un ridicule qui ne tue jamais, des dialogues inspirés, une folie générale pleine de fraîcheur. Cette partition millimétrée ne vous laisse aucun répit et met les zygomatiques à contribution. On ne fait plus de comédies de ce genre aujourd’hui, aussi finement écrites, intelligentes et rondement menées. Deux personnages totalement opposés, un paléontologue sérieux et coincé et une excentrique à la succulente naïveté maladroite, forment un duo explosif qui génère un flot d’incompréhensions désopilantes. On en oublierait presque Bébé… qui n’est autre qu’un léopard. Rien que ça ! À voir et à revoir encore.

L’impossible monsieur Bébé est sorti le 2 janvier 1946

(Visited 15 times, 2 visits today)

Avis

9 Unique
  • Votre avis (1 Vote) 10
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !