[Critique Blu-ray] Hyena : pourriture, poudreuse et poudrière

0
Share Button

Appuyé par un bon nombre d’échos positifs et un prix du public reçu lors de son passage au Festival International du Film Policer de Beaune, Hyena débarque chez nous avec un véritable atout séduction : l’adoubement de Nicolas Winding Refn.

Le réalisateur de Drive s’est fendu d’un petit compliment inscrit ostensiblement sur l’affiche du film : « Le futur du thriller a un nom : Hyena« . Un coup de pouce promotionnel lourd de sens tant cette seconde réalisation de Gérard Johnson pouvait tout droit sortir de l’esprit de ce dernier. Hyena à la folie d’un Refn, l’esthétique d’un Refn, la composition d’un Refn, bref, on s’y perdrait si le long-métrage ne ressemblait pas davantage au début de NWR et sa trilogie Pusher qu’à son dernier Only God Forgives plus moribond.

Loin de figurer comme simple copie du maître, Hyena se positionne comme un héritier naturel. Un thriller noir désenchanté à l’atmosphère âpre, parfois drôle dans sa morbidité. Le casting impeccable appuie un film profondément malsain, laissant un spectateur désorienté, à l’image du personnage principal, à l’apparition du générique de fin.

Hyena sort en DVD/Blu-ray le 9 septembre 2015.

(Visited 32 times, 4 visits today)

Avis

8.0 Glaçant

L'image de ce blu-ray imprime sur nos rétines l'ambiance malsaine de Hyena tout en restituant sans accroc la puissante bande-originale. Par contre, niveau bonus, excepté un making-of pas très passionnant (tout le monde est beau, tout le monde est gentil), rien à se mettre sous la dent. On y découvre seulement quelques informations sur la méthode du réalisateur, un mélange d'acteurs professionnels et amateurs, et sur la perception de chacun par rapport au récit, à son personnage, etc.

Avant tout c'est l'occasion de (re)découvrir ce bijou du polar anglais, aux multiples influences (Nicolas Winding Refn en particulier), mais qui parvient – chose rare pour un thriller – à avoir une personnalité propre.

  • Film 8,5
  • Image 9
  • Son 9
  • Bonus 6
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !