[Critique] Hunger Games : le début de la faim

0
Share Button

Alors que les sagas à succès Harry Potter et Twilight arrivaient à leur terme, Hollywood décide de relancer la machine avec un best-seller littéraire : Hunger Games.

Dans un monde apocalyptique où la population est répartie en districts, deux jeunes de chaque division sont choisis pour participer à un combat à mort, ressemblant étrangement à de la télé-réalité.

Pour ce premier opus, le réalisateur Gary Ross capte toute l’essence de la trilogie avec une réflexion sur la dictature et la société en général. Un univers de manipulations et de complots où Jennifer Lawrence explose en héroïne rebelle. Tous les ingrédients littéraires sont réunis et le mélange est plutôt réussi. Jusqu’à LA scène qui déchire chaque coeur, et embarque le spectateur dans l’univers de Katniss, personnage pourtant peu sympathique au premier abord.

Hunger Games séduira les novices et décevra les fans des livres originaux, qui ne retrouveront pas la petite pointe d’ironie présente dans l’écriture de Suzanne Collins. Reste un bon film d’action à regarder un soir d’hiver, blottis dans un plaid. Pari tenu, même si l’on reste sur notre faim…

Hunger Games est sorti le 21 mars 2012 en France.

Article écrit par Marie Salammbô.

(Visited 3 times, 1 visits today)

Avis

7 Un beau festin
  • Votre avis (4 Vote) 6.8
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !