[Critique] Hibou : Ramzy prend son envol

0
Share Button

Pour son premier film derrière la caméra sans l’aide de son fidèle compagnon Éric Judor, Ramzy Bédia raconte une histoire qui lui tient à cœur : celle d’un homme (trop) discret qui est diamétralement opposé au concept d’être au centre de l’attention. Afin de se rendre visible aux yeux de tous, il décide de porter un costume de hibou…

Hibou est un conte moderne. Loin de la comédie tarte à la crème habituelle de Éric et Ramzy, on se retrouve dans une histoire entre l’absurde de Quentin Dupieux et Her de Spike Jonze, le tout avec une pointe de fantastique.

C’est un premier film intéressant mais il lui manque un souffle de vie. Ce problème se situe véritablement dans la narration qui demeure trop monotone. Néanmoins, on salue la tentative de faire une histoire originale – qui plus est accompagnée par une belle mise en scène -, car le plus important est là : c’est un film réalisé avec amour et cela se ressent à l’image.

Hibou sort le 6 juillet 2016.

(Visited 11 times, 1 visits today)

Avis

6,5 Intéressant !
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !