[Critique] Film sur Alexeev : l’amour sans romantisme

0
Share Button

Une journaliste radio, un micro et un vieux musicien russe qui a eu autrefois son heure de gloire : voilà le pitch de Film sur Alexeev, non distribué en France pour le moment.

L’intrigue est décousue, le montage est particulier et le cinéphile finit par se perdre entre les souvenirs du protagoniste et le présent. Et pourtant, le film séduit à moitié. Grâce à de bons acteurs notamment, dont on ne devine jamais les intentions. Ces non-dits mènent à un twist final inattendu, qui bouleverse l’ordre de l’histoire et la perception du spectateur. Un tour de force habile mais qui ne permet pas à rattraper un film bancal.

Mikhaïl Segal nous invite à découvrir la Russie passée et actuelle, avec un angle précis, et sur le fond passionnant : la musique. Le réalisateur parvient à installer un certain romantisme dans son long-métrage mais seulement dans les dernières minutes de l’histoire. Un manque qui rend l’oeuvre assez longue et peu attrayante. Dommage !

Film sur Alexeev n’a pas encore de date de sortie en France. Il a été présenté en compétition et dans la section Par amour de la musique au festival de Cabourg 2015.

Article écrit par Marie Salammbô.

(Visited 3 times, 1 visits today)

Avis

5 Bof
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !