[Critique] El Marginal S01 E01-02 : Oz, Kubrick et Argentine

0
Share Button

El Marginal est une série argentine qui participe à la compétition internationale du Festival Séries Mania 2016. Sur le papier elle a tout pour fasciner : une prison qui ressemble à un bidonville, un ex-policier qui doit infiltrer ce lieu pour découvrir l’emplacement d’une fille kidnappée et enfin un mélange entre professionnels et têtes locales – qu’on aimerait ne jamais rencontrer dans la vraie vie.

On tombe rapidement sous le charme des personnages, tous plus atypiques les uns que les autres. Du point de vue narratif, de nombreuses similitudes avec le monument de la série carcérale, Oz, sont inévitables, mais El Marginal tire bien son épingle du jeu… Jusqu’à un certain point.

La série porte un lourd poids sur ses épaules lorsque des musiques extra-diégétiques font référence à Stanley Kubrick (entre autres !). On se demande l’intérêt, car cela coupe la sensation d’immersion. Ces défauts de tonalité se retrouvent dans la mise en scène tantôt documentaire tantôt champ/contre champ d’une extrême banalité. Enfin, ce qui dérange le plus, ce sont les facilités scénaristiques qui ponctuent les deux premiers épisodes. Dommage, car le potentiel est bien présent !

El Marginal a été diffusé au Festival Séries Mania 2016.

(Visited 21 times, 1 visits today)

Avis

6 Mi-figue mi-raisin
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !