[Critique DVD] The Uninvited, fantôme en quête de reconnaissance

0
Share Button

NDLR : Retrouvez notre test technique et celui des bonus en bas de l’article, sous la vidéo.

En 1944 sort sous l’égide de la Paramount La Falaise Mystérieuse, en VO The Uninvited. Dans la lignée du cinéma fantastico-psychologique de Jacques Tourneur, le film économise ses effets pour traiter de l’univers des fantômes et de leur manie à hanter les larges demeures coupées du monde. Bien que tardivement redécouvert, le long-métrage de Lewis Allen est aujourd’hui considéré comme un chaînon du cinéma fantastique.

Sa redécouverte sera donc capitale pour les aficionados du genre. Bonne nouvelle, l’aspect d’épouvante constitue la vraie réussite du film. Au sein de ce qui est une drôle de comédie surgit des éléments horrifiques savamment dosés, voir d’une poésie inaltérée par le passage du temps. L’application méthodique de la mise en scène et le jeu scénographique contribuent à l’élégance de cette tentative nouvelle de major.

En s’y tenant plus à distance, sans connaissance de l’historique du projet, on peut aisément trouver The Uninvited un peu bavard et légèrement surjoué quant à son aspect policier. La légèreté est autant de bon aloi pour le surgissement de l’effroi qu’elle dessert la crédibilité de l’entreprise, constamment tenue par une ironie distante.

The Uninvited est disponible dans un somptueux coffret Blu-Ray + DVD + Livret chez Wild Side.

(Visited 4 times, 1 visits today)

Avis

8.5 Avis aux amateurs

Succès d’époque, The Uninvited bénéficie aujourd’hui d’un coffret hors de tout reproche, digne de ce que Wild Side propose lorsqu’il bichonne les films d’antan. La restauration est absolument formidable, avec une image au grain juste et à la vitalité sans pareille. Le son n’est pas en reste, tout juste légèrement recouvert d’un bruit presque imperceptible.

Deux bonus font partie de cette luxueuse édition. Un livret de 80 pages revient en détail sur l’importance du film dans l’histoire du fantastique. Il est supervisé par Patrick Brion, cinéphile de renom et habitué des coffrets Wild Side. Ce qui signifie un cadeau meilleur que n’importe quel bonus vidéo, excepté lorsque c’est Christophe Gans qui en est l’invité.

D’où le deuxième bonus, intitulé « Vue de la falaise ». L’immense, le passionnant, le formidable Christophe Gans est l’unique intervenant d’un module de presque de 50 minutes. Forcément, on écoute sans faire le moindre mouvement, les lèvres suspendues à un maitre de cérémonie immense qui détaille toute l’histoire du film avec une multitude d’anecdotes et une analyse des plus pointues. En un mot comme en cent : royal.

  • Film 6
  • Image 9
  • Son 9
  • Bonus 10
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Emyr Phœnix

Shooté au cinéma depuis son plus jeune âge, c’est avec une insatiable curiosité qu’il guette le prochain rubis filmique susceptible d’être révélé. Même si ça ressemble à une aiguille dans une botte de foin.

Réagissez !