[Critique DVD] Prémonitions  : on ne l’avait pas vu venir

0
Share Button

À rebours de l’avis de notre rédacteur à la sortie des salles, on découvre Prémonitions à sa sortie sur galette et s’il y a effectivement des pointes de déjà-vu, ce thriller un poil fragile parvient quand même à faire le job.

Pour sa première à l’américaine, Afonso Poyart ne s’épargne pas les clichés et les facilités dans ce petit jeu du chat et de la souris où flotte un parfum de série B. Le scénario est des plus convenus et le trio de flics se passe la patate chaude en évitant la casse. À ce titre Antony Hopkins, bien que toujours charismatique, se laisse un peu aller au minimum syndical.

Si le réalisateur patine pour filmer les dialogues, il se montre bien plus performant lors des scènes de prémonitions où le montage fait son petit effet. Arrivé sur le tard, Colin Farrell donne un second souffle à Prémonitions, non seulement par son interprétation, mais en lui insufflant du rythme et de la réflexion. Et ça, on ne l’avait pas vu venir.

Prémonitions est sorti en vidéo le 20 janvier 2016

(Visited 4 times, 1 visits today)

Avis

7.0 Captain Colin

Curieux de voir que le chapitrage est aux abonnés absents de la galette DVD. Pourtant avec une version française et originale offrant du 5.1 et du 2.0, avec en plus de l'audiodescription, on ne s'attendait pas à ce genre d'oubli.

Pour les bonus, passé un faux making-of de 3 minutes, ici pour remplir les blancs, nous avons droit à 25 minutes d'interview du casting et du réalisateur qui valent le coup d’œil notamment parce que quand le grand Hopkins parle, on l'écoute.

  • Le Film 7
  • Bande-son 8,5
  • Image 7,5
  • Bonus 6
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !