[Critique DVD] Hôtel Transylvanie 2 : American (no) Horror Story

0
Share Button

À sa sortie en salles, Hôtel Transylvanie 2 avait particulièrement enthousiasmé notre rédactrice. Puisque la bête est désormais disponible sous format galette, il est temps de confirmé qu’elle en a dans le ventre.

Il faut admettre que ce second opus se montre plus abouti que le premier, notamment dans son scénario et sa maîtrise de ses gags. Drôle, le film de Genndy Tartakovsky l’est indubitablement, référencé aussi. On continue dans l’hommage au cinéma monstrueux et on le fait bien. De plus, sa morale, bien qu’enfantine (acceptation des différences) gagne en pertinence par rapport au premier volet. Mais Hôtel Transylvanie 2 consiste avant toute chose en une galerie de personnages attachants dont on prend plaisir à suivre les loufoqueries.

Dommage que le rythme ne soit pas soutenu tout du long et que certaines blagues manquent de punch. Regrettable également de voir que la dernière partie plombe un peu le message du film par une sorte de consensus facile et maladroit. Aucune raison toutefois ne peut pas réserver une chambre.

Hôtel Transylvanie 2 est sorti le 9 mars 2016 en vidéo

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

7.0 Une chambre svp

Si la VF nous provoque toujours une poussée d'urticaire, heureusement la VOST est bien là et l'audio est plus que convenable. Pareil pour l'image qui rend honneur à l'animation même si on n'est pas devant un Blu-Ray. On apprécie d'observer chaque détail du film dans un format digne de ce nom.

Au niveau des bonus, on est légèrement déçu par le manque d'ambition. Des commentaires audio, des films annonces, une galerie photo et le clip (certes distrayant) des Fifth Harmony .

  • Le Film 7
  • Image 9
  • Son 8,5
  • Bonus 4
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !