[Critique DVD] La Dream Team : pas le rêve, mais pas mal quand même

0
Share Button

On commence La Dream Team avec le sentiment qu’on va assister à une comédie franchouillarde pleine de clichés dont on ne se souviendra pas dès le générique de fin. On est ravi de se tromper !

Scénario prévisible. Comme on est pas non plus face à LA grande surprise de l’année (faut pas pousser), La Dream Team a ses défauts, dont le principale reste une histoire cousue de fil blanc, dont on voit venir chaque scène à des kilomètres. Et ce n’est pas comme si c’était un scénario à risque, là on vous parle d’une construction du récit usée jusqu’à la corde…

Du cliché bien fait. La Dream Team se rattrape néanmoins sur son utilisation des clichés autour du Football avec toutes ces dérives qui nous font bien rire. De la star égocentrique et caractérielle à son agent cupide (formidable Chantal Lauby), le film ne nous apprend rien, mais a le mérite de jouer avec les dérives sans en faire des tonnes. Le tout servi par une galerie d’acteurs ô combien attachants, Medi Sadoun en tête. On n’a peut-être pas eu l’équipe de rêve, mais elle aura eu le mérite de faire passer un pas si mauvais moment !

La Dream Team est sorti le 26 juillet 2016 en vidéo.

Pour aller + loin

(Visited 43 times, 6 visits today)

Avis

6.6 Sympathique

Les suppléments, certes peu nombreux, offrent tout ce qu'on voulait voir une fois le film regardé : un bêtisier et des scènes supplémentaires. Dans le premier, on aura notamment l'occasion de voir que Sebastien Chabal ne fera pas carrière dans le cinéma tout de suite.

Les scènes supplémentaires nous offrent toute une partie du film rejetée où le jeune prodige finit à l'hôpital. Des séquences qui ont le mérite de faire évoluer le personnage de Medi et de voir sa relation avec Alice passer un cap. Des scènes de premier plan qu'il est regrettable de ne pas voir dans le montage final.

  • Le film 6.5
  • Bande-son 7
  • Image 7
  • Bonus 6
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !