[Critique] Dirty Papy : où est passé De Niro ?

2
Share Button

Avant de parler de Dirty Papy, il est bon de se rappeler que Robert De Niro a joué dans Taxi Driver, Raging Bull, Le Parrain 2 et moult pépites du septième art. Cela réglé, on peut désormais s’attaquer au dernier projet du bonhomme, une larme à l’oeil.

Certes on ne peut enlever au film de Dan Mazer de se laisser regarder, une bière à la main, pour son second degré et son application amusée à respecter un cahier des charges stéréotypés avec notamment un Zac Efron réduit à sa plus simple instrumentalisation. De ce côté-là, Dirty Papy fait sourire, voire rire de temps à autre, n’ayons pas honte.

Plus gênant cependant de voir Robert oublié qu’il est De Niro et faire dans la vanne bien grasse, de celle qui tâche le caleçon. On aimerait au passage effacer certaines scènes de notre mémoire. Car Dirty Papy, en bonne comédie américaine, se laisse aller à la démesure, multipliant les blagues bas de plafond à la minute là où la première suffisait. Mais Robert garde la pêche et même s’il est trop Dirty, il reste un bon Papy.

Dirty Papy sort le 03 février 2016

(Visited 44 times, 5 visits today)

Avis

5,5 Fait le job sans aller plus loin
  • Votre avis (8 Vote) 5.1
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

2 commentaires

  1. Anonyme le à

    Je suis pas d’accord avec les critiques des magazines ,qui connaissent rien à l’humour.Deniro demontre qu’il peut jouer sur d’autre registre.

  2. Allan Blanvillain
    Allan Blanvillain le à

    Il le prouve depuis plusieurs années maintenant et ce n’est pas sa comédie la plus fine 🙂

Réagissez !