[Critique] Damien S01E01 : l’Antéchrist Morningstar

0
Share Button

Créé par un producteur de The Walking Dead, Damien nous replonge dans La Malédiction de Richard Donner de 1976 et une série horrifique sur fond de théologie voit le jour.

Damien Thorn (Bradley James) est un photographe-reporter qui vient tout juste d’avoir 30 ans. En mission à Damas, un incident fait remonter de terribles souvenirs qu’il croyait perdus et c’est de retour à New York qu’il prend connaissance de sa vraie nature.

Si le ton actuel est au reboot ou au prequel, d’autres séries telles que Damien, font le choix du sequel en développant un univers initié au grand écran pour l’achever sur le petit. Ici, exploiter la piste satanique de Donner et le personnage de Damien Thorn 30 ans plus tard. Mais en lieu et place d’effroi et de terreur Maligne on obtient un feuilleton sombre à la photographie sous-exposée qui nous sert un gloubi boulga de discours théologiques fondés sur l’Apocalypse de Jean et où le surnaturel paraît bien loin des flammes de l’Enfer. L’intérêt réside dans la confirmation d’une supposition que l’on a dès les premières minutes du show. L’Antéchrist est bien là. Ou presque.

Damien semble patauger, s’appuyant trop sur son œuvre fondatrice sans en développer les conséquences et promettant on ne sait quoi pour un résultat qu’on ne peut prévoir… Vade retro Satana.

(Visited 56 times, 1 visits today)

Avis

4.0 Omen god !
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation, illustration et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Réagissez !