[Critique croisée] Youth Authority de Good Charlotte / California de blink-182

0
Share Button

Ressortez du placard vos t-shirts XXL, vos Vans pourries et votre skate tout bousillé, on dirait bien que le pop-punk cher aux 90’s / 00’s est de retour cette année. Après Simple Plan au printemps, et en attendant Sum 41 cet automne, Good Charlotte et Blink-182, viennent en effet de sortir coup pour coup, Youth Autority et California. Les frissons de l’adolescence ne sont pas loin…

Old authority – Les albums de Good Charlotte se suivent et se ressemblent beaucoup trop. Qu’il semble loin le temps où le groupe jouait du punk et dénonçait le monde du vedettariat dans The Young And The Hopeless (2001). Les membres du groupes ont vieilli (40 Oz. Dream) mais pas leur musique visiblement : une pop commercial sans consistance, bonne à servir de bande-son aux prochains teen-movies. Gênant et sans grand intérêt.

Californication –  Premier album sans Tom Delonge, blink-182 semble de leur côté avoir retrouvé l’identité un peu fougueuse de 2001 et de l’album éponyme. C’est donc aux côtés de Matt Skiba que Travis Baker et Mark Hoppus (re)déploient toutes les composantes d’un bon défouloir pop-punk : grosse caisse omniprésente, riffs catchy et les « Woh oh, oh », grosse marque du groupe de l’époque bénie de 1997.

Avantage donc pour la fougue retrouvée des californiens de blink-182 !

Youth Auhority de Good Charlotte, sorti le 15 juillet 2016.
California de blink-182, sorti le 1er juillet 2016.

(Visited 168 times, 3 visits today)

Avis

5.0 Skater boys
  • California de blink-182 6
  • Youth Authority de Good Charlotte 4
  • Votre avis (20 Vote) 7.3
Partagez

À propos de l'auteur

Bronco

Si je suis chargé de la critique de galettes en tout genre, cinéma et musique forment les deux mamelles de ma culture. D'Abba à Zappa, d'Alien à Zoolander, tout y passe, rien (ou presque) ne trépasse.

Réagissez !