[Critique] The Corpse of Anna Fritz (langue)

0
Share Button

Avec son synopsis racoleur susceptible d’affoler les esprits les plus déviants, The Corpse of Anna Fritz n’est pas l’enfilade nécrophile annoncée.

Comment le délire nécrophile de trois jeunes gens expérimenté sur le cadavre de l’actrice Anne Fritz se transforme en règlement de compte meurtrier ? Hèctor Hernández Vicens retourne vite la plaisanterie potache contre ses anti-héros (des clichés sur pattes), et s’en donne à cœur joie à travers ce thriller horrifique bien construit. Le réalisateur capitalise intelligemment sur les décors -à la fois vaste et clos- d’un centre hospitalier, propices à la montée de l’angoisse.

The Corpse of Anna Fritz ne réinvente pas les codes du cinéma d’horreur, restant assez chaste et classique dans sa mise en scène. Cependant, nous pouvons apprécier une ironie mordante, se résumant à son idée de départ : la star de cinéma inaccessible, cantonnée aux films de Sofia Coppola et finissant dans les bas-fonds du cinéma d’horreur pourchassée par trois petits cochons en chaleur. Avouez que cela laisse songeur. Dommage que le film n’aille pas jusqu’au bout de ces promesses.

 

(Visited 3 times, 1 visits today)

Avis

7.0 À voir
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Réagissez !